Cure sébum

cheveux, cheveu, cure, sébum, brillant, brillance, plat, volume, gras, pélicules, moche, chevelure, sébum, cure sébum, cure de sébum, anatomie
(source photo : eurekasante)

 

Tu as les cheveux gras, sans forme, raplapla ou encore terne voire tout ça à la fois ? Tu as testé tous les soins miracle, sans voir de résultat probant, sauf celui sur ton porte-monnaie ? Le bio n’a pas rendu ton cheveu beau et bio ? (bio, beau, beau, bio… -_ – j’ai honte). La nature, le homemade et les recettes de grand-mère n’ont rien fait, pire, tu as l’impression qu’ils se sont ligué contre toi et tes cheveux sont toujours aussi moche. Je compatis.

 

S’offre alors à toi deux solutions.

  • Apprendre à assumer cette laideur qu’est ta chevelure.
  • Continuer a essayer tout et n’importe quoi, des fois que.

 

Dois-tu dire adieu alors à ta chevelure de rêve ? Soyeuse, brillante, sans le moindre défaut, sans utiliser Photoshop ? Mouais, ton avenir ne s’annonce pas radieux.

Si tu as répondu oui a presque toutes mes questions alors cet article est fait pour toi. Si tu as répondu non, aussi.

Je vais te parler de la cure sébum, soit disant miraculeuse te vend une chevelure photoshopé par dame nature pour zéro euro. C’est-y pas merveilleux ? Mais que vaut vraiment cette cure sébum. Dois t-on succombé à l’appelle de la sirène « cure sébum » c’est naturelle, c’est donc génial ? Quel sont les effets réelle de la cure sébum ?

 

 

La cure sébum kezako ?

Pendant une période d’un mois, de but en blanc, on arrête complètement de se laver les cheveux. Pas d’eau, pas d’après-shampooing, shampooing sec, ni de bicarbonate, de vinaigre, de savon ou encore de gel douche. On laisse les cheveux dans leurs jus.

Tu peux aller vomir maintenant. 🙂

 

La cure sébum comment ?

  • Faire un dernier shampooing histoire d’enlever les résidus de produits capillaires.
  • Brosser énergiquement matin et soir avec une brosse en poil de sanglier.
  • Masser le cuir chevelu et on aère sa masse capillaire.
  • Pour des raisons d’hygiène évidente, on lave sa brosse systématiquement.

 

La cure sébum pourquoi ?

  • Prévenir la déshydratation
  • Retrouver du volume
  • Se passer des produits de lavage conventionnel
  • Soigner en profondeur ses cheveux

 

Le sébum c’est quoi ?

Le sébum est un corps gras fabriqué par les glandes sébacées. Son rôle est de protéger le cuir chevelu et les cheveux des agressions du quotidien, du vent, du soleil, de la chaleur, des produits bref de tout ce qui peut perturber la nature du cheveu.

En se lavant les cheveux avec du shampooing, même doux, on enlève le film protecteur formé par le sébum. En réaction à cette « agression » le corps fabrique alors plus de sébum. Là, c’est le début de la boucle sans fin, vécu par beaucoup de femmes et d’hommes, qui pense avoir le cheveu gras et se lave chaque jour les cheveux avec un shampooing non adapté. Du shampooing oui, mais pas plus d’une fois par semaine et encore pas n’importe comment ! Sur les cheveux long (sous les épaules) une fois tous les dix jours. Pas besoin de plus, c’est suffisant.

 

Comment faire un bon et vrai shampooing ?

On met une noisette dans sa main puis on la répartit dans la nuque, les tempes et le dessus de la tête. Il faut ensuite masser le cuir chevelu du bout des doigts et le shampooing mousse alors petit à petit. Il ne faut jamais laver les cheveux avec le plat de la main ! On ne lave jamais les longueurs et pointe !

Que l’on utilise le terme de bain ou de shampooing, aucun changement. Le produit a la même fonction. On peut trouver un shampooing ou un bain sans agent moussant. Pour autant, il lavera tout de même les cheveux, puisque c’est le tensioactif (détergeant) qui « encapsule » la poussière, la saleté et le gras pour l’évacuer avec l’eau. Non la mousse.

Cure sébum ou pas cure sébum, faire un shampooing sur cheveux long, mi-long autrement que ci-dessus c’est un meurtre capillaire à petit feux.

 

L’évidence sur le concept

Donc on commence par faire un dernier shampooing, pour enlever les résidus de produits capillaires. Quid de l’utilisation de produit coiffant ? Imagine tes cheveux sans lavage et avec utilisation de spray, de gel ou encore de mousse… J’ai longuement cherché et je n’ai rien trouvé de formelle. Comment gérer la marque de l’oreiller sur les cheveux court. Comment dompter les épis ?

On brosse ses cheveux énergiquement. Là, je dirais un peu comme on est sensé le faire en temps normal. Pas besoin de la cure sébum pour le faire. On est loin des cent coups de brosse de nos grands-mères, mais un brossage énergique permet de répartir le sébum sur toute la fibre capillaire. Pourquoi avec une brosse a poil de sanglier ? Simplement que les brosses en poil synthétique sont très rigides et il est désagréable de la passer sur les racines. Quant au poil de soie, ceux-ci sont trop souples et il n’y aura pas vraiment d’action démêlante. Personnellement, la mienne est en poil de sanglier, à choisir entre une brosse synthétique ou une brosse de soie, j’opterais pour la seconde plus respectueux de la fibre capillaire.

Masser le cuir chevelu pour aérer la masse capillaire. Là aussi, pourquoi attendre la cure sébum ? Sinon je dirais aucun changement, on reproduit l’action mécanique du shampooing. D’une part, masser le cuir chevelu permet de stimuler l’irrigation du cuir chevelu et préviens sa sclérose (alopécie). D’autre part, cette action a souvent un effet de bien-être et de détente. La masse capillaire est également « décollée » du cuir cheveux lorsqu’il y a un excès de sébum.

L’hygiène ?

Pour des raisons d’hygiène évidente, on lave sa brosse systématiquement. Deux raisons.

  • La première, l’action mécanique du brossage va étaler le sébum sur toute la longueur du cheveu et donc laisser des résidus sur la brosse.
  • La seconde, pour ne pas ré-étaler ce qu’on a enlevé avant.

 

Pour une raison ou pour l’autre le nettoyage et le lavage des brosses est fortement conseiller. Son rythme dépendra de l’utilisation, la fréquence et la matière. On n’entretiendra pas une brosse en soie de la même manière qu’une brosse synthétique. Faut-il faire une cure sébum pour entretenir nos accessoires. Manquons-nous tant que ça de bon sens ?

 

Le bon sens avant tout

Je sens que tu t’interroges, pourquoi je te parle de la cure sébum. Ai-je oublié ta crinière calamiteuse ? Oui, mais non en fait.

En flânant ci et là, sur les sites de presses féminines, sur les blogs ou encore sur les chaînes YouTube ; tu as peut-être entendu parler de cette pseudo-cure naturelle holistique trop top moumoute, miraculeuse qui envoie du pâté. Peut-être es-tu tenté par celle-ci en te disant, ça ne coûte rien d’essayer.

Oui, mais voilà, la cure sébum, c’est juste comme un régime draconien, que l’on voit fleurir l’été. On perd 5 à 10 kilos avant les vacances puis on reprend plus de kilos qu’on en a perdus. Dans le cas de la cure sébum, c’est pareil, au bout du mois sans rien avoir fait à tes cheveux, pas de lavage, mais aussi pas de coiffage, pas de sèche-cheveux, plaque et autres appareils.

  • Ils seront brillants. Parce qu’ils auront passé un mois dans un bain d’huile.
  • Tu auras une impression de volume. Parce que juste avant il était bien plat et gras à souhait.
  • Moins sec aux pointes. Ba en même temps un mois sans agressions.
  • Les lavages seront espacés. Logique puisqu’il faut un mois au cuir chevelu pour réguler sa production de sébum.

 

Ce qu’on ne te dit pas sur la cure sébum

  • Pendant un mois, la drague, le sexe et le glamour, tu oublies.
  • Tu ne ressembles à rien avec une chevelure digne d’une enseigne de fast-food.
  • Et l’odeur… elles ont beau dire que ça sent rien, c’est faux, tu sentira pas bon de la tête et tu ne t’en rendra pas compte.
  • Je ne te parle même pas de la gueule et de l’odeur de ton oreiller…

 

Puis sans modification majeurs, les problèmes qui nous on conduit à faire une cure sébum reviendront plus ou moins rapidement.

 

Et si…

Verrons-nous fleurir la cure sébum peau ? C’est un peu comme si j’ai la peau grasse, ou alors sèche et hop, je fais une cure sébum pour la peau. Trop cool, ça roxe du poney. Après un mois sans douche, j’ai la peau d’un bébé et je n’ai pas eu de mauvaise odeur. Ou alors une cure sébum spéciale pied et on pourrait l’appeler la cure sueur ?

On se comprend mieux je pense là d’un coup. Car oui, le cuir chevelu, c’est de la peau ! Le cheveu, c’est pareil qu’un poil. Il n’y a pas que des glandes sébacées (sébum) au niveau du cuir chevelu, il y aussi des glandes sudoripares (sueur). Si certes la sueur, seule, est non odorante. La mauvaise odeur vient de la réaction entre celle-ci et les bactéries présente sur la peau.

Pour en revenir à mon titre « Comment avoir une crinière sexy avec la cure sébum » ?

Ma réponse est simple et sans équivoque, en ne te laisse pas tenter par cette ânerie de cure sébum. Je ne parlerais d’arnaque parce qu’on ne te vend rien et qu’il n’y a pas non plus de fraudes car la cure sébum a un réel résultat à court terme. Je vois cette cure sébum comme un boniment ou encore comme un bonneteau, on te prend juste pour une godiche sans un sous de jugeote qui n’est pas capable de penser au delà de l’immédiat.

 

Que faire alors ?

Je vois que la question te brûle littéralement les lèvres et que les larmes te montent aux yeux. Avoir une chevelure digne d’un feuillage automnale n’est pas une fatalité !

Avoir une crinière Photoshopée par dame nature elle-même est à ta portée.

Je ne te promets pas de miracle. S’ils sont fins ou encore raid comme des baguettes rien n’y fera. Même cette cure sébum mais tu auras au moins des cheveux brillants et en bonne santé. Sans être négligée pendant un mois. Pour les cheveux crépus et frisés, prévoir tout de même un soin de très bonne qualité. Voici mes 10 commandements en beauté capillaire (C’est tellement simple, l’amour. Tellement possible, l’amour. A qui l’entend, regarde autour… Oups, je m’égare…) :

  • Mangé sainement, tu feras.
  • Lavé, tes cheveux une fois par semaine, tu devras.
  • Mettre du shampooing et laver les longueurs et pointes, tu ne feras pas.
  • Un shampooing hydratant et légèrement acide, tu utiliseras.
  • Un rinçage à l’eau fraiche, tu fera.
  • Faire un rinçage avec un pointe de vinaigre ou de citron, de temps en temps, tu pourras.
  • La position médium ou froide de ton sèche-cheveux, tu utiliseras.
  • Le fer ou les plaques pas systématiquement, tu utiliseras.
  • Utiliser une huile ou un sérum sans rinçage, tu pourras.
  • Une brosse de bonne qualité et un peigne démêlant, tu adopteras.

 

Au lieu de la cure sébum, tu peux aussi passé au no-poo qui consiste a remplacer le shampooing par un après-shampooing, d’ailleurs j’en parle dans cet article. En effet, ceux-ci ont suffisamment de tensioactif pour laver les cheveux.

La cure sébum, concrètement tu en penses quoi ?

 

xo xo Natacha

Dans cette catégorie, je vous propose également de lire ces articles

La cure sébum. Une pratique qui fait le buzz sur les blogs beauté
Posted