Atelier initiatique

La chocologie

 

Épicure vous salue est une épicerie fine et un bar à muesli, rue du maréchal Joffre à Nantes près du parking Cathédrale. On y retrouve entre autres du chocolat grand cru, du thé et des insectes comestibles.

 

 

 

 

Il y a plusieurs jours, j’ai participé à un atelier de chocologie avec le collectif des blogs du 44 et je voulais absolument t’en parler. La chocologie, c‘est quoi ? Dans le même esprit que l’œnologie, la chocologie est la science qui a pour objet l’étude et la connaissance du chocolat.

L’atelier de chocologie auquel j’ai participé est le premier niveau, l’initiation. Il n’est pas nécessaire d’être un grand amateur de chocolat ou même s’y connaître pour participer, ni même d’aimer le chocolat noir d’ailleurs. À la base, je suis plutôt chocolat au lait et je n’aime pas le chocolat noir, mais ça s’était avant comme dirait la pub.

Marion, l’animatrice de l’atelier de chocologie, nous explique, avec passion, les différents types de chocolats, les cacaotiers, les provenances, avant d’entrée dans le vif du sujet, la dégustation. Grâce à cet atelier, j’ai découvert que j’avais un palet et un odorat bien développé avec une sensibilité pour l’amertume. J’ai toujours pensais que c’était pour le sucre, mais non. C’est cette sensibilité à l’amertume, qui explique pourquoi je ne suis pas attirée par les aliments très amers comme le citron ou le chocolat noir de grande surface. J’ai également appris, que le chocolat suivant sa provenance à des goûts différent et développe des sensations différentes. On découvre toutes ses subtilités, olfactives, gustatives, et même auditif.

Je ne vais pas te spoiler si tu souhaites suivre cet atelier de chocologie alors je vais m’arrêter là. C’est une activité que je te conseille vraiment. Marion est passionnée par le chocolat et la chocologie. Cet échange a était très enrichissant pour moi. L’atelier de chocologie m’a appris un peu plus sur mes goûts et pourquoi certains me plaisent plus que d’autres. Je savais déjà que mon odorat est un sens très développé chez moi, cet atelier m’en a fait prendre conscience. Bon, je le savais déjà, mais je ne pensais pas autant enfin, je pensais que c’était juste durant mes migraines. Dans ces moments-là, je fuis littéralement tout ce qui peut être olfactif. L’atelier de chocologie m’a appris également que mon palet l’était tout autant et ça s’est une vrai nouvelle. J’ai toujours pensé que j’étais « une gueule à sucre » comme on dit par chez-moi lol. Celui qui m’a procuré le plus de plaisir gustatif vient de Sao Tomé. Il est plein d’amertume avec des arômes torréfié, sans doute le moins féminin de l’atelier. Nous avons terminé cet atelier de chocologie par un moment de douceur, du chocolat au lait. Grand cru, il va de soit. Je n’ai malheureusement pas retenu sa provenance, mais j’ai adoré ses arômes de caramel au beurre salé. 

Si tu aimes le chocolat et que tu es sur Nantes, cet atelier de chocologie est fait pour toi. Marion programmera prochainement le niveau deux et je lui suivrais sans aucun doute.

 

xo xo Natacha

Dans cette catégorie, je vous propose également de lire ses articles

La chocologie, l’atelier initiatique de chez Épicure vous salue
Publié le Publié dans J'ai testé pour vous : Test / Avis / Revue non cosmétique

Donner mon avis