Aujourd’hui, un article un peu différent puisque je n’y parlerais pas d’ongle, mais plutôt de photo et surtout de Photoshop. Je sais que la retouche photo est un sujet sensible, ce logiciel n’a pas forcément bonne presse sur le blog beauté. Ce sujet me tient à cœur et je trouve qu’il est important de replacer la réalité des choses et de couper court aux fantasmes.

La retouche photo, kezako ?

La retouche photo désigne tout procédé qui consiste à modifier une photo numérique ou argentique. Elle permet de modifier des éléments courants de la photo, la modification de la taille ou du cadrage de l’image pour en améliorer l’aspect. Si on transforme une photographie pour ajouter un élément ou en enlever un, on parle alors de photomontage ou de trucage photographique. La retouche de photos a essentiellement pour but l’amélioration, voire la sublimation du rendu global.

Il y a plusieurs types de retouches photo :

  • Chromatique lorsque l’on modifie les contrastes, la saturation, les teintes.
  • Cosmétique lorsque l’on intervient sur les pixels pour modifier l’aspect de la matière.
  • Morphologique lorsque l’on intervient sur les pixels pour modifier l’harmonisation de lignes et de profils.

 

L’ajout d’une signature, d’un filigrane, d’un cadre rentrera dans la catégorie du photo-montage. Dans l’esprit de tout à chacun, les retouches chromatiques sont considérées comme juste de la post-production et les photos montage comme de la retouche… Au-delà des termes employés, il y a bien un certain fantasme qui tourne autour de Photoshop, on a tous en tête, les photos monté que l’on voit dans les magazines, la transformation d’une part de pizza en superbe pin-up…

Ce type de montage, couplet à la retouche, donne une mauvaise image des blogueuses (dont moi) retouchant simplement leurs photos et il arrive que l’on doive faire face à la critique parfois de manière très virulente, de la mauvaise foi également.

J’avoue que cette mauvaise foi m’énerve au plus haut point, combien de fois j’ai entendue « facile de bien poser son vernis lorsqu’on utilise Photoshop », « facile d’avoir un beau nail art quand c’est fait par Photoshop » « c’est trafiqué car on ne peux pas faire si fin», j’en passe et des meilleurs. Je ne parlerais pas pour les autres blogueuses, mais on prend du temps pour nettoyer le contour des cuticules avant de prendre les photos, avec l’entraînement, de la technique et la dextérité, il est possible de faire des traits très fins… On prend un grand nombre de photos pour n’en conserver que quelques-unes, en moyenne je fais une cinquantaine de photos pour en garder cinq, j’utilise un excellent appareil, qui permet de faire des réglages précis et surtout on ne touche pas au nail art en lui même…

Faire des modifications comme dans les magazines, demande de grosse connaissance et de connaître le logiciel sur le bout des doigts, cela prend aussi du temps, l’infographie est un métier a part entière.
J’ai un petit défi pour vous voici trois photos, les réglages de l’appareil sont différents, elles ont été faites avec des sources lumineuses différentes, des horaires différents…

  • Une a été retouchée de manière importante.
  • Une légèrement retouchée.
  • Une sans aucune retouche.

Toutefois chacune a été signée et redimensionnée. Sauriez-vous reconnaître chacune d’entre elles ?

Photo A

Photo B

Photo C

Dans cette catégorie, je vous propose également de lire ces articles

Photoshop et son utilisation sur les blogs de nail art
Posted