Pigments Spectraflair

kezako

Je vais donc vous faire un petit topo sur comment utiliser cette poudre « magique ».

 

 

Étape 1 : Rassembler son matériel

  • Un vernis ou top-coat, j’ai opté pour le top coat de chez Rimmel.
  • Deux billes métalliques (alors soit dans les flacons de bulles, plomb de pêche, récupération dans de vieux vernis).
  • Les pigments, si si c’est mieux avec
  • Une curette ou une petite cuillère… moi j’ai opté pour une vieille curette de dissection (elle a servie à de truc dégueux sur système nerveux des grenouilles… eurk, bon elle a été aussi nettoyée et stérilisée hein)

 

Étape 2 : Mettre les pigments

Bien nettoyer les goulots du flacon au dissolvant. Mettre une petite dose de poudre (1gr = 10 vernis)

 

Étape 3 : Mélanger

On met les deux petites billes et on secoue comme Tom Cruise dans Cocktail.

 

Étape 4 : Et ça fait des Chocapiks

Les pigments « grise » le top coat, pensez-y si vous utilisez un vernis de couleur. Les reflets son superbe et n’ont rien a envier à un Nfu-oh.

 

Étape5 : Essais

Pour tester j’ai utilisé des vernis foncé et des vernis clair, les photos de gauche sont les vernis au naturel et à droite les vernis avec ce top-coat holo.

Clair de haut en bas : For Audrey – China Glaze, Dance Baby – China Glaze, Sweet Hook – China Glaze, Bronze doré métallisée – Claire’s, Pelican Gray – China Glaze.

Foncé de haut en bas : Cosmic Polish – Eyeko, Metallic Sapphire – Kleancolor, Obsessao – Risqué Niasi, Metallic Red – Kleancolor, Green with envy – Rimmel

 

Comme vous pouvez le remarquer les reflets sont à tomber et vous ouvre une multitude de possibilité nailartesque.  Alors vous en pensé quoi ?

Dans cette catégorie, je vous propose également de lire ces articles

Les pigments holographique Spectraflair
Publié le Publié dans Chronique