Youtube

 

YouTube est la plateforme de partage vidéo la plus utilisée au monde avec plus d’un milliards d’utilisateurs soit environ un tiers des internautes mondiaux. On y retrouve de la musique, des lolcats ou encore des vidéos promotionnel. Parmi toutes ses vidéos, on y trouve également des tutos et des conseils sur des sujets aussi divers qu’éclectique, tel que l’informatique, la cuisine, la beauté ou encore des DIY.

 

YouTube, Pour le meilleur et pour le pire ?

Le meilleur de YouTube

Tout part d’un bon sentiment, l’envie de partager. Partager ses expériences bonnes comme mauvaises. Partager ses connaissances. Expliquer comment on fait tel ou tel chose. Montrer comment il faut faire. Donner un avis sur tel produit ou telle pratique.

YouTube au travers de ses diverses chaînes permet à de nombreuses personnes de sortir de leurs isolements en leur montrant qu’elles ne sont finalement pas différentes des autres. Les youtubeurs et youtubeuses ont un incroyable pouvoir. Ils peuvent contribuer à changer le regard sur le handicap, le harcèlement, l’anorexie ou encore de faire face aux regards des autres, de s’accepter, la paix dans le monde. Ce ne sont certes que des exemples, mais bien plus que de belles paroles, il s’agit avant tout de fait.

De manière plus légère pour ne pas dire frivoles, on peut apprendre à réaliser tel maquillage, telle coiffure ou encore tels plats. On apprend de ne nouvelles façon de faire ou de faire tout simplement. On peut réaliser quelques économies en recueillant des avis sur un produit ou un appareil.

 

Le pire de YouTube

À l’inverse YouTube peut également faire plus de mal que de bien. Les avis peuvent être levier d’achat, pour quelques euros certains peuvent être prêt à tout, même de donner un avis mensongé. Il me vient en tête une vidéo qui explique comment enlever des faux ongles avec du fil dentaire. Cette youtubeuse qui explique qu’il est inutile de faire une formation, car il y a suffisamment de tuto sur YouTube. Une autre qui se moque ouvertement de personne dans la rue.

Avis mensongé, conseils approximatifs que ce soit volontaire ou non, les risques n’en demeurent pas moins réels. Tout cela peut être cause de souffrance, tant physique que psychologique avec quelles conséquences par-derrière ?

Les haiteurs et autres trolls ne sont pas non plus en reste. Sous couverts de liberté d’expression, ils se permettent d’attaquer, de se moquer, harceler et de s’acharner. Parce que le(a) Youtubeur(se) s’expose, c’est normal et justifie qu’on s’en prend à lui/elle.

 

Quid des responsabilités ?

YouTube, tout comme les blogs, représente un vivier incroyable pour qui cherche une solution à un problème donné, mais aussi de passer un bon moment tout simplement. YouTube permet tellement de choses… Nous avons de la chance. La chance de vivre dans un pays libre. On peut flâner au grès des vidéos. Apprendre à réaliser tel ou tel choses. Avoir des conseils sur telles autres choses ou des explications pour réaliser tel autres choses. Gardons tout de même un esprit critique et ne prenons pas tout pour argent comptant. Confiriez-vous votre voiture a un professionnel formé sur YouTube ? A un chirurgien alors ? Non toujours pas… Aimeriez-vous que quelqu’un diffuse une vidéo de vous ou d’un proche en se payant votre tête ? Subir l’acharnement d’inconnue ? La liberté d’expression n’autorise pas tout. Devant une caméra ou derrière un écran, nous sommes responsables de nos paroles et de nos actes.

Je parle là de YouTube, mais il y a exactement le même schéma sur les blogs. YouTube et les blogs catalysent le meilleur et malheureusement le pire.

Dans cette catégorie, je vous propose également de lire ces articles

YouTube, Pour le meilleur et pour le pire ?
Posted